Malagne en Herbe (3ème maternelle – 2ème primaire)

Malagne en Herbe est un programme mis au point par notre équipe d’animation afin qu’il soit adapté aux petits (de la 3ème maternelle à la 3ème primaire). Compatible avec des ateliers supplémentaires, il s’agit d’un module ludique et interactif.

Le Module de base

Partons à la découverte de la ferme à l’époque des gallo-romains ! Les enfants seront invités à découvrir les vestiges, les jardins et les animaux grâce à une balade sensorielle. Ils se transformeront en habitants de la villa à travers les costumes de l’époque. Prêt pour un défi ? Jouez à « Qui produit quoi ? » pour trouver l’origine des matières premières utilisées par les gallo-romains.

Il ne s’agit là que du socle de base pour découvrir Malagne. L’ajout d’ateliers au choix est indispensable pour comprendre le quotidien d’une villa gallo-romaine. Pour cela, l’équipe de Malagne a développé de nombreux ateliers tout aussi ludiques qu’intéressants.

Après votre réservation nous mettons à votre disposition un dossier pédagogique complet permettant de préparer votre visite.

Télécharger un extrait du dossier pédagogique

Ateliers disponibles

Les ateliers pratiques qu’il est possible de combiner avec le module Malagne en Herbe. Cuisine romaine et forge à partir de la 1ère primaire.

Pain gallo-romain

Au cours de l’atelier, le groupe découvre les céréales cultivées à Malagne et leurs utilisations à l’époque gallo-romaine. Il est en outre amené à identifier les ingrédients nécessaires à la fabrication du pain (farine, eau, sel, miel, levure) et à les mettre en œuvre (mélange et pétrissage à tour de rôle) avant la cuisson dans un four en torchis de type gallo-romain. Les enfants participent à la cuisson du pain et bien évidemment à sa dégustation.

Colombin

Les élèves vont s’essayer au colombin, une technique consistant à monter les parois de la poterie à l’aide de colombins, c’est-à-dire de petits boudins d’argile roulés entre les mains et superposés sur la base du pot. La façon de les superposer va donner une forme convexe ou concave. Ces colombins sont ensuite lissés avec les doigts pour assurer la solidité de l’ensemble. Les élèves réalisent ensuite un décor gallo-romain selon leur créativité. Lorsque l’œuvre est terminée, elle doit sécher à l’air libre.

Torchis

Cet atelier fait la part belle au travail de la terre tel qu’il était pratiqué à l’époque gallo-romaine. Il permet aux élèves de s’immerger dans un univers gallo-romain par une activité manuelle et de s’initier aux techniques de construction en terre. Et effet, les élèves y réalisent chacun une brique en argile mélangée à de la paille, au moyen d’un moule en bois. Des vêtements appropriés sont à prévoir !

Jeux – Le monde de Capucine

A partir de trois tapis de jeux et d’adorables petits personnages, les enfants développent leur esprit créatif autour des héros de la ferme.

Semis de plantes

Grâce à une visite des jardins, les élèves réveillent leur sens en (re-) découvrant des espèces végétales gallo-romaines. Ils pourront constater la diversité des utilisations des plantes de l’époque et comprendre leur cycle de développement. Ensuite, ils réaliseront deux semis avec les graines de leur choix, parmi une sélection de plantes gallo-romaines. Par mauvais temps et en hiver, la visite du jardin peut être remplacée par un jeu sur les plantes gallo-romaines suivi d’une dégustation de tisane.

Cet Atelier est disponible de mars à juillet.

Feutre

Le but de cet atelier est de faire connaître une utilisation souvent méconnue de la laine, mais aussi les soins préalables apportés aux moutons avant la tonte. Les élèves découvrent toutes les étapes du processus, du mouton jusqu’à l’objet feutré, ainsi que certains outils antiques lié à cet artisanat, tels que des forces. Ensuite, ils réalisent chacun un objet en feutre et expérimentent ainsi la magie de la transformation des fibres de laine en une matière feutrée.

Cuisine romaine

Lors de cet atelier, les élèves sont amenés à s’interroger sur les pratiques culinaires des Gallo-romains. Ils vont cuisiner une recette d’Apicius, gastronome du Ier siècle. En suivant les directives laissées dans le recueil antique, les élèves exercent leur esprit critique. En effet, les recettes d’Apicius ne mentionnent ni la quantité d’ingrédients, ni les temps de cuisson. Nous devons donc, à la manière des archéologues, expérimenter une recette pour essayer de retrouver les sensations culinaires d’autrefois. Ensuite, place à la dégustation !

Forge

Au cours de la visite, les élèves découvrent la réduction du minerai en bas fourneau ainsi que l’affinage des éponges de fer. Ensuite, dans la forge reconstituée, ils deviennent apprenti forgeron lors de l’atelier pratique. À tour de rôle et sous la direction d’un forgeron, ils martèlent une petite barre de fer chauffée au rouge qui aura la chance de devenir, entre leurs mains, clé, bracelet ou briquet gallo-romain !

L’atelier forge permet aux élèves d’expérimenter la troisième étape du travail du fer (forgeage), de se familiariser avec l’outillage du forgeron mais également de découvrir quelques objets, dont des outils, des briquets, un casque, un glaive et une cotte de mailles.

Informations complémentaires

Réservation Tarif